Faire le bon choix en matière de complémentaire santé

Faire le bon choix en matière de complémentaire santé

25 mars 2015 Non

Choisir son contrat d'assurance santéMême si nous sommes à l’aube d’une révolution en matière de complémentaire santé, la mutuelle entreprise obligatoire pour l’ensemble des salariés, ce dispositif est en place depuis janvier 2016. Hors avoir une bonne complémentaire santé s’avère indispensable selon votre situation personnelle et vos maux.

Il est donc utile, si ce n’est indispensable de choisir une offre qui vous correspond et qui va vous permettre d’obtenir un remboursement plus important ou total sur certains soins qui ne bénéficient pas d’une couverture suffisante de la part de l’assurance santé obligatoire.

Pour ne citer que deux exemples, les frais d’optiques et les frais dentaires représentent des postes de dépensent importants pour celui ou celle qui ne bénéficie pas d’une complémentaire santé à la hauteur.

Une question ressort donc immédiatement : Comment choisir sa mutuelle ?

Faut-il souscrire à une mutuelle à un tarif très faible ?

Le coût d’une complémentaire santé est variable, en fonction de la couverture, des personnes qui en bénéficient, des risques relatifs à la profession, de l’âge, il existe donc une très large gamme de produits et par conséquent des tarifs qui débutent autour de 5 euros par mois et qui peuvent facilement aller jusqu’à plus de 300 euros pour une couverture sans faille.

Il faut donc partir du principe que vous obtenez ce que vous payez. En payant des sommes très faibles, votre couverture sera minimaliste. Souvent cette dernière ne couvre que les frais d’hospitalisation, elle ne convient donc qu’à des personnes qui n’ont que de très faibles besoins en santé.

Si vous avez des besoins spécifiques, en optant pour ce genre de produits, vous n’aurez pas le remboursement escompté, ce sera donc totalement inutile pour vous.

Comparer et discuter

Finalement comme pour chaque produit, il est utile de scruter à la loupe les solutions pour déterminer quelle couverture sera la plus adaptée à vos besoins. Souvent le manque de clarté des offres est un frein pour beaucoup, c’est pourquoi la loi Hamon demande une simplification des informations. Cependant le mieux est encore de vous adresser à un professionnel qui saura vous donner toutes les explications.

Si vous n’avez pas confiance dans les discours commerciaux, vous pouvez parfaitement vous appuyer sur des comparateurs en lige, qui offrent l’avantage de vous donner immédiatement et gratuitement accès à plusieurs tarifs.

Ne confondez pas non plus complémentaire santé et prévoyance, si vous souhaitez avoir une meilleure couverture dans le cas d’un arrêt maladie par exemple, il faut vous intéresser aux solutions de prévoyance. Bien souvent les mutuelles et assurances proposent aussi une prévoyance.