Comment est prise en charge une chirurgie plastique ?

 

Les compagnies d’assurance proposent différents types de couverture lorsque vous optez pour une opération de chirurgie plastique.

Beaucoup de personnes optent pour la chirurgie plastique pour éliminer un handicap physique ou psychologique.

Chirurgie plastique ou chirurgie réparatrice ?

L’Assurance Maladie ne prend en charge que la chirurgie réparatrice et les opérations de chirurgie plastique qui provoque un handicap important, trouble physiques ou psychologiques.

Mais de nombreux praticiens ont abusé du système, faisant passer des troubles mineurs pour des pathologies agissant sur le bien être du patient et son intégration sociale.

Ainsi l’Assurance Maladie a renforcé les contrôles et ne sont prises en charge automatiquement que les opérations de chirurgie plastique dont l’intervention est réalisée dans un hôpital public et que la personne doit subir une opération suite à une brûlure, accident ou morsure d’animal.

Les conditions de prises en charge de l’Assurance Maladie

L’Assurance Maladie prend en charge certaines interventions, si celles-ci sont considérées comme un handicap. Par exemple :

  • Une opération pour réduire la glande mammaire de plus de 300 grammes pour éviter des problèmes dorsaux
  • Une opération abdominale pour enlever un excès de graisse s’il couvre le pubis
  • En cas de problèmes de mastication, la correction de la mâchoire est possible
  • Intervention pour corriger les oreilles décollées ou un « bec-de-lièvre »
  • Rhinoplastie en cas de graves problèmes respiratoires

Veuillez noter que votre chirurgien doit d’abord remplir un devis et l’envoyer à l’Assurance Maladie, par courrier recommandé avec accusé de réception. Un médecin analysera votre dossier et si vous n’avez pas de réponse dans les 15 jours suivant votre demande, vous pouvez procéder à votre intervention chirurgicale.

Mutuelle et chirurgie esthétique

Il existe des compagnies d’assurance spécifiques proposant des contrats de couverture et d’indemnisation pour les patients qui souhaitent subir une opération de chirurgie esthétique. Les compagnies d’assurance déterminent avec leur Médecin Conseil, si votre intervention esthétique est légitime ou pas.

Si vous considérez que vous avez un handicap physique ou psychologique et que vous souhaitez subir une chirurgie esthétique pour vous sentir bien dans votre peau, il est important de demander conseil et de bien vous renseigner auprès de l’organisme qui vous propose une mutuelle afin d’éviter toute mauvaise surprise.

Dans le cas où vous ne bénéficiez d’aucune couverture à travers votre complémentaire santé, vous pouvez envisager de souscrire à une mutuelle surcomplémentaire qui couvrira uniquement cet aspect, attention toutefois aux délais de carence qui vont probablement s’appliquer sur la chirurgie plastique.